Rob Dickson (Yn)

“Try Again”

Basé à Whitehorse, au coeur des majestueux paysages du Yukon, Rob Dickson est à la fois auteur, compositeur, époux et père de famille. Dans un style autobiographique, Rob Dickson, se démarque grâce à un son à la fois brut et modeste, offrant une véritable réflection sur la condition humaine et le passage du temps à mesure que nous grandissons.

En savoir plus sur Rob Dickson.

Digawolf (T.N.-O.)

“Great Northern Man”

Digawolf est un groupe de Yellowknife, dans les Territoires du Nord-Ouest ; salué par la critique, il s’exprime aussi bien dans la langue Tlicho qu’en anglais. Leur rock alternatif au style unique allie modernité et tradition, redéfinissant la musique aborigène au grand plaisir de ses nombreux fans. Leurs paroles témoignent de leur respect envers la langue, la culture et la vie dans leur coin de pays ; ils livrent un message universel qui souligne l’importance de se rappeler d’où l’on vient et qui nous sommes vraiment.

En savoir plus sur Digawolf.

The Jerry Cans (Nt)

“Northern Lights”

La musique du groupe The Jerry Cans s’inspire directement de leur ville natale d’Iqaluit, au Nunavut. Concoctant un métissage exceptionnel composé d’alt-country Inuktitut, de chant guttural et de reggae, les Jerry Cans brillent comme de véritables étoiles du Nord. Plusieurs de leurs chansons sont en langue Inuktitut et les Jerry Cans sont des défenseurs passionnés de leur culture, de leur héritage et ils ont à coeur le développement de leur région. Ce groupe exceptionnel vous transporte, en musique, dans les rues mêmes d’Iqaluit pour goûter un peu de la vie quotidienne dans l’espace arctique.

En savoir plus sur The Jerry Cans.

Desirée Dawson (C.-B.)

“Without Your Love”

Desirée Dawson est une auteure-compositrice de Vancouver, en Colombie-Britannique. Desirée a un message clair : « Ce qui m’allume, ce sont les émotions ! J’aime étudier les gens et les lieux, vivre de nouvelles expériences, puis écrire à propos de ce que je vis. » Quand elle ne joue pas de son ukulele, du piano, ou qu’elle ne chante pas, elle pratique le yoga ou enseigne le yoga au son de musiciens jouant sur place ! 

En savoir plus sur Desirée Dawson.

The Royal Foundry (Alb)

“All We Have”

The Royal Foundry est né du mariage entre Bethany Schumacher et Jared Salte. Ce qui fut d’abord un duo folk s’est rapidement transformé en un puissant quatuor alt-pop. Jared et Bethany sont nés et ont grandi sous le merveilleux ciel des prairies, en Alberta. En fait, ils n’avaient aucunement intention de former ce groupe d’électro-alt-pop connu maintenant sous le nom de The Royal Foundry ; mais après que la chanson « All We Have » eut connu une visibilité internationale grâce au concours John Lennon Songwriting Competition et à l’émission Rookie Blue du réseau ABC, ils réalisèrent qu’ils avaient quelque chose de très spécial entre les mains.

En savoir plus sur The Royal Foundry.

Megan Nash ft. Bears in Hazenmore (Sask.

“Wait”

Native d’une région rurale de la Saskatchewan, Megan tire son inspiration de récentes expériences qui ont changé sa vie, tout en explorant de nouveaux paysages sonores aux dimensions épiques. Elle est d’avis que le fait d’avoir grandi sur une ferme l’aide à garder un sain équilibre entre travail et style de vie, qui correspond bien à son statut de musicienne indépendante. Sa musique reflète toute l’étendue de ses talents d’auteure-compositrice bien ancrée dans ses racines, de chanteuse et de productrice. Rendue à un point culminant de son parcours musical, elle s’apprête maintenant à aborder un tout nouveau chapitre.

En savoir plus sur Megan Nash.

Begonia (Man.)

“Juniper”

Certains bégonias sont cultivés essentiellement pour leur beau feuillage, souvent diversement coloré, d’autres pour leur floraison abondante et durable. Voilà qui décrit bien l’artiste connue sous le nom de Begonia (Alexa Dirks), toujours en quête de l’équilibre idéal dans ses aventures sonores.

Alexa possède un timbre de voix qui rappelle l’âge d’or du soul, avec ses envolées fières et courageuses, mais que viennent tempérer une délicatesse et un ton intimiste au charme désarmant. Les diverses influences dont s’inspire Begonia se condensent dans un son oscillant entre l’hymne revendicateur et l’intensité dansante du breakbeat. Elle livre son message dans un style résolument personnel et original. 

En savoir plus sur Begonia.

Partner (Ont.)

“Comfort Zone”

Partner est né de la relation entre Josée Caron et Lucy Niles, deux artistes lesbiennes qui ont grandi dans de petites villes canadiennes. Issu d’une amitié unique et irremplaçable, le groupe Partner s’aventure dans des contrées musicales rarement explorées et les deux artistes ont développé une véritable obsession pour les textes directs et crus, portés par des riffs décapants. Avec des paroles parfois gauches et déjantées associées à de puissantes envolées musicales, les chansons de Partner ont quelque chose de contradictoire… mais d’absolument irrésistible. Elles forment un duo très spécial qui régénère le genre et dont les performances sur scène vous en mettent plein la vue… et les oreilles.

Le journal Globe and Mail l’a qualifié de « meilleure nouveau groupe au Canada »

En savoir plus sur Partner.

KROY (Qc)

“Monstrosity”

Derrière le nom de scène KROY se trouve Camille Poliquin, originaire de Montréal. Cette auteure-compositrice et interprète tire ses influences du hip-hop et de la pop moderne, et son univers musical propose un captivant amalgame de rythmes hypnotiques flottant sur des vagues de synthés analogues. Son adolescence atypique est un thème récurrent dans ses chansons, teintées d’amants perdus ou d’amours impossibles. Bien qu’embellies parfois par son imagination débordante, plusieurs de ses histoires sont nées de faits vécus, plongeant Camille dans un océan de mélancolie qui est devenu une source créatrice intarissable ; ses compositions au style hors norme sont de véritables explorations sonores, tour à tour audacieuses et lumineuses. 

En savoir plus sur KROY.

Tomato/Tomato (N.-B.)

“Ain’t Dead Yet”

Ne vous laissez pas berner par le nom : le duo Tomato/Tomato n’est pas né dans un potager. John et Lisa McLaggan concoctent des chansons drôles et spirituelles inspirées du folk traditionnel, du bluegrass, du blues et du swing — le tout enrobé dans un emballage tout à fait personnel. Lisa gratte une vieille planche à laver sur laquelle sont accrochées des boîtes de métal et une cymbale, en plus de jouer de la basse tout en tapant du pied sur une grosse caisse. Avec elle, le terme « multitâche » prend tout son sens ! Des harmonies parfaitement ciselées, une guitare comme dans le bon vieux temps et les percussions entraînantes de Lisa créent un son à nul autre pareil, à la fois unique, amusant et rafraîchissant. Du plaisir garanti ! Leur musique tire profit de nombreuses années d’étude, combinées au flux et au reflux de la vie quotidienne dans les Maritimes.

En savoir plus sur Tomato/Tomato.

Port Cities (N.-É.)

“Back to the Bottom”

Issu d’une collaboration entre les auteurs compositeurs néo-écossais renommés Carleton Stone, Dylan Guthro et Breagh McKinnon, le groupe Port Cities livre des textes crus et directs, soutenus par de superbes harmonies à trois voix douces et réconfortantes, pendant qu’ils nous rappellent nos propres expériences de vie. Au son de la musique de ce talentueux trio, on ne peut s’empêcher de bouger et de danser. L’ambiance que propose Port Cities est un véritable melting-pot, teinté de country, de rock, de folk, de R & B et de pop.

En savoir plus sur Port Cities.

Sorrey (Î.-P.-É.)

“Slow Chunk”

La musique indie-pop rêveuse et atmosphérique du groupe Sorrey de Charlottetown bat au rythme des coeurs blessés quand l’amour disparaît. Les textes hautement personnels de la chanteuse et guitariste Emilee Sorrey sont une fenêtre ouverte sur son âme. Leur musique se compose de couches successives de synthétiseurs analogues, de guitares acoustiques et de boîtes à rythme vintage dans le plus pur style des années 80 — créant un son très distinctif, à la fois élégant et contemporain.

En savoir plus sur Sorrey.

Kat McLevey (T.-N.-L.)

“The Great Unweight”

Depuis son entrée sur la scène musicale dynamique de sa ville natale de Saint-Jean à Terre-Neuve en 2012, l’auteure-compositrice et multi-instrumentiste Kat McLevey est devenue l’une des chanteuses les plus respectées de la région. Cette jeune artiste fait preuve d’une aisance et d’une sensibilité remarquables pour son âge ; sa palette musicale à la fois simple et sophistiquée, dense et toujours bien contrôlée, est de celles que l’on n’oublie jamais. Ses textes, son talent de musicienne et sa créativité vous envoûteront.

En savoir plus sur Kat McLevey.