Palmarès Blundstone Volume 5 :
célébrons la musique canadienne d’un océan à l’autre !

Le Palmarès Blundstone est de retour !

Le Volume V de notre tournée musicale annuelle à travers le Canada a une résonance toute particulière cette année, alors que les musiciens recommencent lentement à se produire, après avoir dû s’en tenir à des prestations virtuelles ou carrément avoir été forcés de tout arrêter. Le menu exubérant de cette année rend hommage à la résilience et célèbre la joie collective que procure la musique.

Véritable tournée virtuelle d’est en ouest, le palmarès met en vedette treize artistes d’un peu partout au pays — certains sont des nouveaux venus sur la scène musicale tandis que d’autres en sont des vétérans chevronnés.  Mais tous ressentent une intense passion pour leur métier et leur communauté.

Le Palmarès est une idée originale de Pat LePoidevin, auteur-compositeur attaché à sa propre communauté et ancien employé de l’entreprise Australian Boot Company.  C’est à partir de sa demeure en Nouvelle-Écosse qu’il est à l’affût des meilleures nouveautés musicales et des talents qui se démarquent à travers le pays. Cela fait maintentant cinq ans qu’il propose des compilations toujours pertinentes de productions musicales régionales. « Nous cherchons des musiciens canadiens sérieux, qui travaillent fort… qui possèdent un son “spécial” et qui sont encore inconnus du grand public », nous a-t-il confié.

Un nouveau volet fait son entrée cette année : le concours Appel à la Créativité — qui s’est déroulé de façon virtuelle au printemps et dont la grande gagnante est Diana Tzinis.  Pour son illustration pour le Palmarès Volume V, l’artiste torontoise s’est inspirée des oeuvres du Groupe des Sept ; sur cette palette de couleurs, elle a amalgamé des symboles musicaux avec des images représentant la géographie et la nature typiques du Canada.

L’odyssée musicale commence sur la côte Est avec le son enchanteur de l’auteure-compositrice primée Jenn Grant, puis elle prend son envol sur les rythmes synth-pop du groupe québécois Bodywash, avant de subir une décharge électrique gracieuseté du groupe rétro ontarien Body DBL ; le Palmarès prend ensuite un chemin plus calme à travers les prairies au son tout en douceur du groupe manitobain Virgo Rising, mais ça se poursuit par la suite sur les chapeaux de roues avec Diyet and the Love Soldiers du Yukon ; et le voyage se termine tout en grâce et en beauté au Nunavut avec une pièce envoûtante tirée du nouvel album électro-pop de Riit.

Le Palmarès Blundstone Volume V, un périple musical traversant toutes les provinces du pays, de Terre-Neuve-et-Labrador jusqu’en Colombie-Britannique, vous propose une tournée personnalisée des productions indie canadiennes. Profitez-en pour découvrir ces musiques fantastiques, puis allez ensuite voir ces artistes sur scène près de chez vous. 

Apprenez plus sur les artistes qui représentent fièrement leur province ou territoire :

Jenn Grant (N.-É.)

Avec sa voix éthérée et ses musiques riches et élégantes,  Jenn Grant livre un son folk-pop à la fois calme et somptueux. Cette auteure-compositrice primée, qui est aussi artiste-peintre et productrice, a passé plus de dix ans à créer de la musique, à réaliser des enregistrements et à parcourir le monde avant de concentrer ses énergies plus localement pendant la pandémie.

Jenn est native de l’Île-du-Prince-Édouard et a grandi à Halifax ; elle et son époux, collaborateur et producteur, Daniel Ledwell, ont passé les mois de confinement à la maison en compagnie de leurs deux jeunes garçons, tout en travaillant sur son album du temps des Fêtes, Forever on Christmas Eve.

La pièce de musique pop « Raven », est tirée de son album Love, Inevitable, paru en 2019, et décrit par le magazine Spill comme « un superbe album qui met en lumière la voix douce et nuancée de Grant, tout en reflétant son amour de la nature et ses réflexions sur les luttes de la vie. »

Chloé Breault (N.-B.)

Love, le premier EP de l’artiste francophone Chloé Breault, met en valeur sa voix cristalline, ses puissantes rythmiques et ses subtiles harmonies folk. Après trois ans de tournées, son premier album complet, Plage des Morons, paru en 2020, vise à répéter le succès populaire de Love, qui avait remporté le prix de l’Enregistrement musical de l’année au Nouveau-Brunswick.

Présence active sur la scène de musique pop acadienne depuis 2014, Chloé se démarque à la fois par la profondeur de son propos et par la légèreté qui illumine son cœur. Saupoudré de rappels de sa période disco avec le trio BAIE, l’album de Chloé vous fera dodeliner de la tête et taper du pied.

Rachel Beck (Î.-P.-É.)

Native de l’Île-du-Prince-Édouard, Rachel Beck a séduit les auditeurs de la CBC avec la chanson « Reckless Heart », cette pièce touchante et empreinte de soul tirée de son album éponyme paru en 2018, et qui a atteint le sommet du palmarès. Elle affiche cette même énergie irrésistible, soutenue par des textes stimulants, dans sa deuxième production, Stronger Than You Know. Cet album a été voté Album musical de l’année 2021 à l’Île-du-Prince-Édouard, en plus d’être en nomination dans trois catégories à la soirée ECMA. Bob Mersereau, de Top 100 Canadian, en parle ainsi : « La voix riche et envoûtante de Beck vous touche directement au cœur, avec quelque chose d’éthéré, de réconfortant et un brin mystique. »

Kellie Loder (T.-N.-L.)

Avec une voix riche et profonde et des textes toujours pertinents, Kellie Loder s’est rapidement démarquée après ses débuts sur la scène musicale chrétienne dans les années 2000. Native de Badger, Terre-Neuve, Kelly s’est tournée vers la musique pop pour offrir ses réflexions percutantes et émouvantes à un plus vaste public, touchant les cœurs, obtenant de multiples distinctions, nominations et prix tout au long de son parcours.

Sur son single « Fearless », Kellie amalgame un refrain au rythme puissant et soutenu avec des paroles évocatrices, simples et directes, pour créer une énergie cinématographique — qui a d’ailleurs été utilisée comme thème musical pour la bande-annonce du documentaire IMAX Superpower Dogs, avec la voix de l’acteur Chris Evans. 

Bodywash (Qc)

Le son du groupe montréalais Bodywash est constitué d’un mélange de guitares et de synthétiseurs qui oscille entre une pop rêveuse et le « shoegaze », et dont les envolées vocales hypnotiques nous plongent dans un univers psychédélique qu’on a déjà qualifié de « pop crémeuse ». 

Le duo, issu d’une jam session tenue à l’université McGill en 2014, se compose de Rosie Long Decter et de Chris Steward — deux artistes qui partagent une passion pour les sons gonflés d’écho et n’ont qu’un but en tête : créer de la belle musique.

Après leur premier EP sorti en 2016 et la parution de leur premier album complet — Comforter —, trois ans plus tard, leur plus récent single intitulé « Follow » est décrit comme suit, sur le site Dominionated : « Simultanément concentré et exempt de confrontation, il illustre le dilemme qui consiste à se demander si les choses auraient pu se passer autrement. »

Body Dbl (Ont.)

Punk viscéral. Théâtre musical. Glam rock des années 80. Textes colériques et subversifs. Bas résilles. Le dynamique groupe torontois Body DBL en met plein les yeux… et les oreilles. 

Ce trio — composé de Evelyn Long, Oliver O’Brien et Eric Davis — a sorti son premier EP, Jazz Baby 2000, au milieu de la pandémie, une production où la basse endiablée et les rythmes fébriles rappelaient les jours heureux d’avant la COVID, quand on pouvait danser, crier, suer et s’éclater à volonté au son des musiques live. Montez le volume au max et apprenez les paroles par cœur avant d’aller voir sur scène ce groupe à l’énergie irrésistible.

Virgo Rising (Man.)

Emily Sinclair et les soeurs Lauren et Jenna Wittmann font de la musique ensemble sous le nom Virgo Rising depuis 2018. Leur premier EP, Sixteenth Sapphire, est sorti en mars de cette année. Avant cette parution, leur spectacle sur scène a fait des vagues dans la région de Winnipeg ; il a même été proclamé l’un des meilleurs spectacles dans cette ville deux années de suite par les lecteurs de The Uniter, le journal de l’université et aussi du centre-ville de Winnipeg.

Leur son pop style « chambre à coucher », où les accords puissants et vaporeux de la guitare se mêlent à l’impressionnant vibrato d’Emily, est complété par de chaudes harmonies et décoré de touches de violon, de clavier et de trompette. Le producteur Adam Fuhr de House of Wonder Records ne tarit pas d’éloges : « Elles ont un talent illimité, et tout le monde devrait les découvrir. »

Close Talker (Sask.)

Le groupe indie rock de Saskatoon Close Talker travaille sans relâche, toujours en quête d’un son unique, innovateur et intemporel. En 2020, ils furent les tout premiers à offrir une série de concerts sur écran 3D 360-degrés conçus pour écouteurs seulement, en collaboration avec des artistes visuels dans diverses villes canadiennes — une expérience live à la fois immersive et multisensorielle absolument extraordinaire.

Ensemble depuis plus de dix ans, Will Quiring, Matt Kopperud et Chris Morien ont concocté ce véritable melting-pot réunissant de nombreuses et diverses influences musicales, et qui a pour nom Close Talker. Leur version de luxe de How Do We Stay Here, parue en 2020, reprend des pièces de l’album originel de 2018, et ils y revisitent les chansons dans une toute nouvelle perspective.

VISSIA (Alb.)

Avec un son alt-pop raffiné, l’artiste VISSIA, basée à Edmonton, propose sur sa plus récente production, With Pleasure, des pièces enjouées et ludiques, appuyées par un groupe rock-soul qui complète à merveille ses textes introspectifs.

Auteure, compositrice, chanteuse et multi-instrumentiste d’exception, VISSIA livre des prestations sur scène (comme celles au NXNE, au Edmonton Folk Music Festival et au Canmore Music Festival) où elle exprime sa confiance, son authenticité et sa ferme détermination à semer du bonheur.

De son nouvel opus, VISSIA précise : « With Pleasure (Avec plaisir) signifie qu’on peut trouver du bonheur à cultiver nos diverses facettes : l’ombre et la lumière, les sans défense et les puissants, les cendres et la renaissance. C’est ce qu’on appelle l’authenticité. C’est pourquoi il fait si bon vivre. »

Biawanna mettant en vedette INJA et Sammi Morelli (C.-B.)

Une collaboration née dans la solitude des premiers confinements causés par la pandémie, la formation indie-pop Quarantine BB est une initiative des artistes Biawanna, Sammi Morelli et INJA, de Colombie-Britannique. Leurs textes simples et sensuels combinés à de subtiles vagues de synthétiseur créent un son séduisant qui en a envoûté plusieurs pendant cet été sous le signe de l’isolement.

Biawanna est un chanteur, auteur-compositeur et producteur qui donne des spectacles depuis l’âge de 7 ans. Sammi Morelli, dont le premier album est paru alors qu’elle n’avait que 13 ans, a été votée Chanteuse de l’année aux 8e Niagara Music Awards. INJA, aussi auteur-compositeur et multi-instumentiste, produit des enregistrements musicaux dans son studio-maison, The Dojo.

Celeigh Cardinal (Alb.)

Après avoir reçu le prix Juno de l’Artiste autochtone de l’année en 2020, l’auteure-compositrice et chanteuse métis Celeigh Cardinal, basée à Edmonton, a dit que cet honneur « confirme d’un coup que tout mon travail en valait la peine. Recevoir ce prix, c’est vraiment hallucinant — c’est une chose à laquelle je rêvais depuis toujours ».

De sa ville natale de Grande Prairie, puis de son appartement à Edmonton, pendant plus de dix ans, Celeigh a créé de la musique et présenté des spectacles à travers le monde. Sa voix riche et puissante, sa confiance et son énergie est mise à profit dans divers projets sur le réseau radio CKUA et au service de la CBC d’Edmonton, toujours axée sur la représentation et la mise en valeur de la culture, des peuples et des voix autochtones.

Diyet and the Love Soldiers (Yn)

Les histoires que raconte Diyet en chanson s’inspirent du country, de la musique traditionnelle autochtone et de diverses sources de folk alternatif qui composent son héritage — Tutchonis du Sud, Japonais, Tlingit et Écossais s’entremêlent pour tisser un son distinctif et entraînant à nul autre pareil.

Avec des musiques créées en collaboration avec son mari, Robert van Lieshout, et le multi-instrumentiste Bob Hamilton, son trio a remporté le prix Auteur-compositeur autochtone de l’année de l’événement Canadian Folk Music Award, en plus de mériter des nominations pour l’Album folk de l’année du gala Indigenous Music Award et en tant qu’Artiste autochtone de l’année lors de la soirée des Western Canadian Music Awards.

Riit (Nt)

Conçu et présenté sur scène à Inuktitut, l’album de Ritt intitulé ataataga, paru en 2019, aborde les thèmes de la famille, de l’amour et de la vie en général. Dédié à la mémoire de son père, l’album électro-pop  met en valeur son talent d’auteure-compositrice et constitue une véritable célébration des chansons classiques d’Inuktitut, qu’elle reprend dans une version personnelle, revampée à la moderne.

Riit, le nom de scène de Rita Claire Mike-Murphy, est surtout reconnue en tant qu’animatrice de la série Anaana’s Tent, du réseau Aboriginal Peoples Television, une émission pour enfants diffusée dans la langue Inuktitut ainsi qu’en anglais. Spécialiste du chant guttural originaire de Pangnirtung, au Nunavut, elle se passionne pour sa culture et vise à la partager avec les Canadiens vivant plus au sud.

Découvrez plus de musique indie Canadienne avec les compilations passées de Blundstone :